Bonjour

Je ne trouve toujours pas le temps (et surtout la motivation) pour écrire de "longs" articles comme avant sur les films que je vais voir au cinéma. Mais comme je me dis que certains de mes articles ont visiblement donnés envie à d'autre (premier jour du reste de ta vie, burn after reading) ...

Bref, pas longtemps après sa sortie je suis donc allé voire Benjamin Button au cinéma. Le dernier film de David Fincher (dont je suis fan) avec Brad Pitt (que j'aime aussi beaucoup) et Cate Blanchett. J'ai aimé toute la filmographie de Fincher même si, en les classant par préférence, cela irait du premier (Alien 3), au dernier (ou avant dernier (Zodiac). Alors que dire de ce dernier film ? Et bien c'est un peu de toute ce qu'il a fait. Une belle histoire traité avec réalisme comme Zodiac, un côté parfois suréaliste (Fight Club), et surtout une photographie, un grain, et une mise en scène époustouflante (Alien 3). C'est selon moi, outre l'histoire renversante, le gros point du film. Il est beau, sublime, et pourtant simple (même si on sent la retouche numérique).

Je n'ai pas lu la nouvelle dont s'inspire Fincher mais en tout cas l'histoire m'a paru sensé, cohérente, est surtout très touchante. J'ai même failli verser une larme à la fin (mais je suis une tache, j'ai beau le savoir, les violons pendant une scène dramatique ... ça me fait toujours cet effet là). La performance des acteurs est remarquable et mention spéciale au duo Pitt/Blanchett qui jouent tout en retenu c'est boulversant.

Bref si vous aimez profondément Fincher, vous aimerez c'est certain. Surement son film le plus calme, c'est l'extraordinaire histoire d'une étrange vie et pourtant ça reste si simple.

Quelque part c'est un peu comme The Wrestler, le dernier film de Darren Aronnofsky (Requiem For A Dream, The Foutain) avec le géant du cinéma Mickey Rourke. Rourke a vrai dire je le connais vraiment que depuis son grand retour dans Sin City et j'aimais beaucoup le charisme qu'il dégage. Aronofsky j'ai été déçu par Requiem, qui reste un très bon film, mais subjugué par The Foutain qui est un chef d'oeuvre pour moi (<3 Hugh Jackman (mais pas pour longtemps vu les premières images de Wolfwerine: origins ...). Tout comme Fincher la composition de l'image dans ce dernier, ainsi que la photographique et surtout la mise en scéne type Lynch m'ont littéralement scotché (et oui ... j'ai encore falli verser une larme).

Mais, encore une fois, comme Fincher, Aronofsky avec The Wreslter nous surprend totalement puisqu'en réalité il s'agirait presque d'un documentaire sur Randy The Ram Robinson, un catcheur déchu qui va devoir se remettre en question. Sans en dire plus, la prestation de Mickey Rourke est sublime. Même les 2 seconds rôles s'en tirent plus que bien dans cette histoire qui touche de très près la réalité avec des répliques et des situations déjà cultes.

Cependant là où Aronosfky m'a un peu déçu c'est dans sa façon de filmer (enfin de son camera man plutôt). Déjà on a quelques plans caméra épaule (rassurez vous rien à voir avec Cloverfield ou Rec) qui, certe, appuient le côté "reportage" mais sont, au milieu de plan propre, un peu dérangeant. De manière générale, j'ai trouvé que l'image n'était pas particulièrement travaillé. Je ne parle pas du grain qui lui aussi est sans doute là pour rappeler un aspect "documentaire" mais des couleurs, des plans, etc ... Rien de bien surprenant comme c'était le cas dans ces précédents films.

Cependant je vous conseille ces deux films qui font absolument partis des films à voire en 2009, ne serait-ce que pour voire de bons acteurs jouer dans de belles histoires originales, et, en ce qui concerne Benjamin Button, faire plaisir à sa rétine en admirant les magnifiques plans que Fincher nous offre.

Sur ce à bientôt et bon film ;)


images allocine.fr