Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

JCVD

Salut à tous

Bon c'est un peu en retard que je fais cet article sur JCVD mais j'ai eu un emploi du temps pas mal chargé ces derniers temps. Bref, il y a 15 jours je crois je suis allé voir JCVD au cinéma et non, ça n'était pas avec Pauline mais avec Vincent, Clément et Manu 3 camarades de mon école (des cinéphiles donc).

Ayant tous vu au moins un film de Jean Claude Van Damme avant celui là on attendait tous de voir le virage qu'il prenait dans sa carrière dans ce film.
Pour les incultes Jean Claude Van Damme est un acteur Belge, ancienne star d'hollywood (c'est d'ailleurs un des très rares acteurs francophones à s'être expatrié aux Etats Unis et pour qui ça a marché (pendant un temps)) dans les années 90. Reconnu pour son talent pour pratiquer les arts martiaux on le verra donc d'abord dans des films de combats typiquement asiatique (région du monde où il est encore considéré comme une star) puis, il tournera vers le film d'action rempli de scène de combats.
Puis ce fut le néant pour lui et il enchaina les daubes aux scénarios déjà vu vu et revu. Il tombe dans la drogue et la déchéance. Il tente un come back à la télévision mais il va surtout se ridiculiser avec des expressions devenues cultes : "aware" "1+1 = 2 ? Non ça peut être égal à 11 dans un autre monde" ou autre phrases aussi incompréhensible. Il finit par devenir un clown à qui l'on consacre des rubriques dans des émissions télé, des sites internet, des blagues etc ... il devient l'ombre de lui même.
Déjà il y a 3 ou 4 ans je me disais que ce mec avait l'air trop déchiré pour que ce soit vrai ... il pouvait pas sortir des débilités pareils et avoir fait ce qu'il avait fait dans la vie. Je me disais qu'il était peut être, comme Marilyn Manson, enfermé dans un rôle qu'on lui avait donné.
Après Jim Carrey dans "The man on the moon" ou "Eternal Sunshine" j'avais donc hate de voir JCVD que j'espérais comparable.

Et bien c'est le cas. JCVD (de Mabrouk el Mechri) est un film exeptionnel dans lequel on retrouve notamment Karim Belkhadra, ou l'excellent Zinedine Soualem. Jean Claude Van Damme y interprête son propre rôle et ça commence sur le ton de la comédie dramatique banale : sa vie n'est plus si cool, il va de problème en problème, n'a plus d'argent etc ... Il décide donc de se retirer dans son village natal pour se reposer et se ressourcer. Et alors qu'il veut retirer de l'argent dans sa banque PAF ! C'est le drame. Et je ne vous en dirais pas plus.
Là le film part plus dans la fiction teintée d'humour le tout soutenu par quelques flashback (d'ailleurs le montage est vraiment réussi). L'histoire avance petit à petit, jusqu'à ce que vers la fin du film, Jean Claude VD nous offre un monologue d'une dizaine de minutes ... poignant ... touchant, émouvant, et même triste. Il explique pourquoi il en est là. Ce monologue s'inscrit à la fois dans le film mais également dans la vraie vie de Jean Claude (la mise en scène de ce passage est d'ailleurs excellente) et on finit par comprendre que ce type est juste un mec extraordinaire. Un vrai acteur, capable de jouer superbement s'il est bien dirigé. Autant dans le rôle du pauvre type à qui la vie ne sourit plus, que le mec désespéré de lui même et de la vie en générale, Jean Claude Van Damme se révèle être un très bon acteur, crédible et efficace.

Le reste suit aussi puisque la colorimétrie soigné vaut le coup d'œil, tout comme, je l'ai déjà dit, le montage. Le film possède alors un véritable intérêt et fait parti des films français à voir absolument. Beau, intéressant, drôle, poignant, la liste de critiques positives est longue (et je ne vois objectivement pas de défaut (à part un ou deux problèmes de raccords mais c'est pas gênant).

Un teaser (qui n'est pas vraiment une bande annonce) mais qui donne un peu le ton du film :


Ne sachant vraiment pas à quoi m'attendre avant de l'avoir vu, si il y en a qui hésitent encore : foncez !! Que vous aimiez Jean Claude Van Damme ou pas, vous aimerez ce film c'est obligé :) Il y a tout ce qu'il faut pour qu'il plaise à tout le monde, c'est une perle, vous pouvez me croire ;)

Bon film (car vous allez m'écouter et aller voir ce super film) et à bientôt !!



Radiohead en live

Bonjour à tous


Plus d'une semaine après voici un petit compte rendu du concert de Radiohead du mardi 10 Juin à Bercy.

Juste après le boulot Pauline et moi on enchaine à 14h30 avec le idTGV pour Mont parnasse. Arrivé là bas à 17h30, le temps de sauter dans le métro et on arrive vers 18h à l'entrée de Bercy, étonnamment par vraiment blindé de monde. On entre tranquillement, on mange, on attends environ 1h30 avant que les lumières s'éteignent et que le public se serre.

Tout d'abord la première partie Bat for lashes un groupe très intéressant voguant entre Bjork, et Porthishead. Une chanteuse à la voix juste et onirique et des instruments électro soutenus par une batterie et autre scie musicale. Un peu toujours la même chose j'ai personnellement trouvé j'ai pas vraiment pu l'apprécier à sa juste valeur puisque j'étais bien trop impatient de voir Radiohead :)

Après une bonne heure de première partie, les voilà enfin. Tous au complet, tous en super forme. Ils se mettent en place, quelques mots et ils commencent par "Bodysnatchers" qui met (presque) tout le monde d'accord. En effet le son sur les 2 ou 3 premières chansons était pas terrible, bien trop saturé (faut dire que Bodysnatchers est déjà bien saturé à l'origine aussi). Heureusement il se rattrape. Le temps pour moi de mieux me placer dans les gradins (oui j'ai beaucoup regretté de ne mesurer qu'1m70 ... trop petit pour voir quelque chose dans la fosse).
Je rate donc un peu de "All I Need" mais je m'assois pile au moment au commence la cultissime "Airbag". Ça y est j'y suis ^^

Le concert continu alors et m'offre une playlist excellente (où il manque juste Paranoid Android et 2+2=5) avec notamment 3 pistes de Amnesiac réinterprété dans des versions encore plus  free-jazz que ne l'est l'album. On a également droit à Karma police ou je me croyais à un concert de The Wall tellement le "I lost mysefl" scandé par le public entier raisonné dans la salle. Ils me font aussi le plaisir de jouer une de mes préférés : Just. C'est une de celle que j'attendais le plus à ce concert et j'étais submergé de joie en attendant les 4 premiers accords suivit de ce putain de riff de Johnny !!
On a également eu droit à 2 morceaux inédits dont l'énorme Bangers and Mash ou Thom se glisse à la batterie (tout en continuant à chanter bien sur).

01. 15 Step
02. Bodysnatchers “Ca va jonny ?”
03. All I Need
04. Airbag “Take it nice and easy up the front now. Don’t squash anyone”
"Merci. Il fait très chaud"
05. Nude “Merci. Cool beans. Fucking hell man !”
06. Pyramid Song
07. Weird Fishes/Arpeggi
08. The Gloaming
09. Dollars And Cents (Thom inclut quelques noms de compagnies pétrolières : Exxon, Shell, Mobil, BP)
10. Faust Arp
11. Videotape
"This is from Kid A"
12. Optimistic
13. Just "Take it easy"
14. Reckoner "Ca va ?"
15. Everything In Its Right Place
16. Fake Plastic Trees
17. Jigsaw Falling Into Place

Encore1 :
18. House of Cards
19. There there
20. Bangers’n Mash "You can get this song on the Internet"
21. The National Anthem
22. How To Disappear Completely "merci tout le monde"

Encore2 :
“You might know this song only if you’re on the internet. This is a new song. Une nouvelle chanson !”
23. Super Collider
Vous êtes prets ?
24. You And Whose Army ?
25. Karma Police “I would like to thank very much and dedicate this song to Bat for Lashes.”
26. Idioteque



Bref ce concert, même s'il n'a pas parfaitement commencé s'est avéré un excellent concert, le meilleur pour moi. Car en plus de la musique, le "spectacle" était là. La scène était traversée de tube métallique dans lesquelles étaient diffusaient de la lumière en accord (ou pas) avec la musique. Le tout formait une sorte de cube autour du groupe. Il y avait aussi un écran derrière avec plusieurs cadres sur les membres du groupe. C'était pas forcément très intéressant sauf lorsque Thom Yorke se met au piano (pour jouer "You And Whose Army ?") et  qu'une webcam plaçait sur ce dernier le film en train de faire quelques grimaces et jouant de son physique. J'ai aussi beaucoup aimé le specte de Idiotheque sur l'écran.
Thom qui, alors qu'on pourrait le penser hautain ou prétentieux, a l'air troooooooop gentil. Outre ce que je viens de citer il est très communicatif avec le public. Pendant les 3 premières chansons ils demandent plusieurs fois au public de ne pas pousser (une dizaine de personne étaient déjà sortie du public), il s'essaye à quelques phrases en français ("il fait vraiment très chaud" "merci tout le monde"), taquine Johnny lorsque ce dernier fait quelques fausses notes sur bodysnatchers.

Et toujours de l'engagement avec tout d'abord le drapeau du tibet déposé sur le piano lorsqu'ils jouent "Everything In Its Right Place", des extraits de discours en français pour introduire "National Anthem" et la vente de T shirt entièrement fait avec des produits recyclés.

Ce fut donc un excellent concert, le son s'est vite rattrapé pour la configuration de la salle (c'est pas vraiment une salle de concert), la playlist excellente, les interprétations géniales et parfois surprenantes, la durée plus que satisfaisante (plus de 2h), plus de 20 chansons jouées, bref, radiohead fut pour moi à la hauteur de sa musique : grandiose, aérienne, communicative et émouvante.

Il me tarde de les revoir, très vite j'espère, car ce concert à clairement confirmé son statut de meilleur groupe de pop rock depuis plus de 10 ans pour moi.

Merci ... merci radiohead.

Et puis au passage merci aussi à Fabien de nous avoir hébergé (même si on a attendu 3/4 d'heure que sa femme se réveille pour venir nous ouvrir (oui j'étais obligé de le dire Fabien ^^ ). Sérieusement un grand merci à toi ;)

Bientôt des photos et peut être des vidéos si elles sont de bonnes qualités :)

Comme : Bande annonce

Bonjour à tous :)


Pour ceux qui ne sont pas au courant, je réalisais il y a peu un court métrage. Le film vient d'être terminé hier et je vous donne donc en avant première la bande annonce :)



Je rappel l'adresse du site internet du film : http://comme.lefilm.free.fr

A bientôt ;)


Drums Addict Festival 2008

Bonjour à tous ;)


Un simple petit article (en attendant un autre plus conséquent bientôt) pour vous prévenir que Samedi 15 Juin se déroulera à Talence (à la Medoquine, à côté de Bordeaux), le Drums Addict Festival.

Ce festival, sur lequel j'ai déjà écris un article l'année dernière, regroupe spectacle sur scène (avec de très grands, comme Jojo Mayer l'année dernière) et exposition dans une salle à côté (où les marques de batterie notamment exposent leurs derniers modèles).

Juste pour vous mettre l'eau à la bouche, le fameux Jojo Mayer :



J'y serais encore une fois cette année et pour les fans de batterie (mais pas que) je vous y invite car ça vaut vraiment le coup. Même pour ceux qui ne sont pas fans, je vous le conseille car les musiciens sont très avenants et répondent aux nombreuses questions du public.

Bref, c'est 25€ le pass pour tout le festival (30€ sur place) et 18€ le pass pour un spectacle (20€ sur place).

Toute les informations sur le site officiel : Drums Addict Festival

A bientôt ;)



Radiohead Live !

Bonsoir tout le monde :)


Comme le titre le sous entend, Radiohead sera en concert à Paris (Bercy) lundi (09) et mardi (10) Juin 2008. C'est à dire lundi et mardi prochain :)

Autant vous dire que l'excitation commence à monter en ce qui me concerne puisque j'ai, depuis longtemps déjà, deux places pour le mardi soir ^^

Les billets de train sont également prêts ... sauf que je viens d'apprendre à l'instant que la SNCF envisage un mouvement de grève à partir de lundi >_<
Ça me foutrait bien les boules qu'ils m'empêchent d'aller à ce concert et je lance donc un appel aux visiteurs de ce blog :
Serait-il possible d'éventuellement compter sur une âme charitable qui nous amènerait (Pauline & moi) à Paris Bercy mardi 09 Juin
(avec biensur une compensation financière).

Et pour conclure, le concours visant à réinterpréter "Nude" de Radiohead, s'est terminé et voici le gagnant :


Big Ideas (Don't get any) from 1030 on Vimeo.


Y'a pas à dire, il mérite bien sa première place :) Espérons donc que nous méritons la notre au concert mardi soir ;) A bientôt

Weezer - Pork and Beans

Bonjour à tous :)

Je viens de voir le dernier clip de Weezer et il est tellement bien vu et amusant que j'ai pas pu m'empêcher de vous le faire partager (tqvu la cl4sse koi !! )




S'il est "inventif" c'est parce qu'il reprend toutes les dernières vidéos débiles ayant fait le buzz sur internet. Les mentos coca, le petit chantant devant sa webcam Mahiahi Mahiaho, le petit se prenant pour un jedi et jouant aux sabres lasers, etc ... Le groupe s'infiltre d'ailleurs lui même dans ces vidéos et la ressemblance avec les originales est frappante o_O (auraient-ils contacté les auteurs même des vidéos :-°  ? ).

Je ne sais pas vraiment ce qu'il faut y voir (si on doit y voir un message) mais après le clip choquant de Justice, ça fait du bien de se reposer un peu les yeux et le cerveau avec ce clip ^^



Indiana Jones

Mercredi était un jour exceptionnel, c'était la sortie du 4ème volet de la saga Indiana Jones, commencé en 1981 et réalisé par Steven Spielberg (produit par George Lucas). Les deuxième et troisième volets arrivent respectivement en 1984 et 1989. Il aura donc fallu presque 20 ans pour voir arriver ce 4ème opus, et pas besoin de préciser qu'il était bien plus qu'attendu par les spectateurs.

J'annonce la couleur de suite, beaucoup ne vont pas l'aimer, mais personnellement j'ai a-do-ré ! On va donc commencer par les points négatifs qu'on pourrait lui faire, et ce que j'ai à y répondre.


Beaucoup d'actions, énormément d'actions. Et on pourrait lui reprocher parfois trop d'actions, ou plutôt son côté vraiment rocambolesque. Indy et ses comparses sautent de poutre en poutre, de liane en liane, de cascade en cascade et retombent toujours sur leurs pattes. Oui, et ? Vous vous attendiez à voir un docu-fiction sur l'archéologie Maya ? Abonnez vous aux éditions Atlas. Parce que rappelez vous les autres Indiana Jones, entre Marion qui depuis un arbre retombe pile dans un fleuve, un coucou qui tombe d'un zeppelin, se fait déchirer le gouvernail et finit par atterrir nickel.
On lui reproche aussi les "faux raccords" mais idem, dans L'Arche Perdue, alors qu'il fouille les catacombes remplies d'eau, il pose une feuille de papier sur une stèle et la crayonne pour recopier les inscriptions. Quelques secondes plus tard il est obligé de plonger sous l'eau pour s'enfuir, et quelques minutes plus tard seulement, on le voit sortir son papier, tout sec, sans aucune partie ayant bavé ... Et c'est le premier. J'imagine qu'il y a tout un tas de choses invraisemblables dans les autres Indiana Jones, et ça n'a jamais choqué personne.

La saga est dans le genre de l'action et de l'aventure, pas de la comédie dramatique. Il y a toujours eu des "comme de par hasard" etc ... et c'est d'ailleurs ce qui faisait son charme à cette série. Mais là ou j'aime le film c'est qu'il continue à respecter l'intelligence des précédents épisodes. Toujours ce savant mélange d'action et de scènes plus calmes d'énigmes plus ou moins subtiles. La colorimétrie est resté la même, et rien que pour ça on peut tirer notre chapeau à Steven qui n'a pas dénaturé l'ambiance esthétique du film. C'est toujours poussiéreux,  vieux, antique, et parfaitement inscrit dans son époque (les années 50 cette fois ci). Shia Leboeuf est très bien incorporé à l'histoire et joue particulièrement bien son rôle sans pourtant effacer Indy. Il n'en est pas une pale copie et on a d'ailleurs droit à une très bonne chute (à la toute fin) en ce qui le concerne. De trèèèès nombreux clins d'œil viennent se glisser ça et là et font toujours sourire.

Attaquons maintenant LE truc qui a fâché le plus les spectateurs :

/!\ ATTENTION SPOILER /!\



Comme dans tout Indiana Jones, ce dernier cherche un objet très convoité et aux pouvoirs surnaturels incontestés, également recherchés par de gros gros méchants (ici les communistes) et finit par trouver cet objet dans un temple etc .. etc ... Ici on commence donc en 1957 dans le Nevada. Pour les incultes je vous rappel qu'en 1947 l'incident de Roswell donna lieu à de nombreuses rumeurs, toujours d'actualité, dont l'existence (cachée) d'extraterrestre. Les pires hypothèses conspirationnistes ont alors été élaborées comme par exemple celle ou la CIA auraient récupéré un E.T (mort ou vivant) dans la Zone 51 afin de réaliser des expériences.
Alors il ne faut pas trop s'étonner de voir "débarquer" des E.T à la fin du film. Comme je le disais donc, comme dans les précédents opus, ça rentre par-fai-te-ment dans le contexte historique. De plus, pourquoi serait-on choqué par des aliens et pas par un chevalier de la table ronde resté planqué dans une grotte pendant 300 ans sans rien faire pour garder une vieille coupe en bois ? Et pourquoi pas par une arche qui zigouille par magie toute les personnes proches qui la regardent ? C'est la même chose, en tout point.
Alors oui par contre, on est 20 ans après c'est sur qu'il fallait pas s'attendre à des animations en pâte à modeler, surtout depuis que Georges Lucas nous a pondu sa deuxième trilogie.  Il y a de l'image de synthèses, des décors immenses qui s'écroulent, des animaux qui bougent dans tous les sens etc ... Mais le tout reste homogène et comme dans tout les films de Steven, les effets spéciaux ne sont là que pour servir le scénario (cf la guerre des mondes).

Mais là où Steven Spielberg a frappé fort c'est dans la mise en scène. Dès le début on sent une disposition des personnages et des choix de cadrage, me rappelant Orson Welles. Contre plongé lorsque Indy maîtrise l'action, totale plongée quand les communistes l'encerclent et c'est comme ça tout au long du film. Les plans sont tous magnifiques, les décors somptueux et les couleurs resplendissantes.

On a aussi reproché à Indy certain changement. Notamment la scène finale ... Oui c'est peut être gnagnan, mais faut pas oublier que la dame c'est en quelque sorte son amour de jeunesse, et on insiste bien tout au long du film, sur l'aspect "vieux papy bientôt à la retraite" d'Indy. Il commence à être vieux et donc raisonnable.
Il y a aussi eu le coup du serpent liane ... Mais que cette scène est énorme !! ^^ C'est un clin d'œil en même temps qu'une scène relativement drôle (comme dans tout les Indiana).
La seule chose qui me dérange je l'avoue, c'est qu'il est visiblement appartenu à la CIA ... J'avoue que ça ... c'est un peu dommage scénaristiquement.


/!\ FIN DES SPOILERS /!\


Il y a encore beaucoup d'autres choses que les gens ont pu trouver déplacées, incongrues, et je dois dire que je comprend pas trop. A quoi donc ils s'attendaient ? Cet épisode est la suite logique, 20 ans après, d'Indiana Jones et la Dernière Croisade : de l'action, de l'humour, des énigmes, et un héros se tirant toujours d'affaire. Il a toujours autant la classe, toujours aussi dandy, charismatique et imprévisible.


Si vous êtes un vrai fan des précédents épisodes, que vous ne vous attendez pas à un film réaliste relatant des faits historiques, foncez, vraiment c'est une tuerie ce film :)

© images www.allocine.fr

Comme

Salut !


Je viens vous reparler de mon court métrage Comme ou plutôt du site qui lui ai dédié. En effet, dernièrement je vous annonçais l'ouverture du site et depuis plus de nouvelles. Vous pouviez pour l'instant y voir les photos de tournage et laisser des commentaires.

Depuis ce week end le site est enfin quasi terminé (plus que quelques petits trucs à régler) et je continu sa mise à jour. J'ai donc ajouté pas mal de photo, j'ai édité la page de l'équipe en ajoutant également des photos, et je vais maintenant pouvoir poster des news là bas pour vous tenir au courant de l'avancement du court métrage.
Je vous réserve quelques surprises juste dans quelques jours.

Rendez vous donc sur : http://comme.lefilm.free.fr

A +

Pojupoju et l'ETA

AaAaAaAaAaAaAaAaAaAaHHH


Pauline n'en revient toujours pas ... pendant 2 mois nous avons vécu dans le même immeuble que les n°1 de l'ETA arrêtés ce matin même. Dixit Pauline : "On a eu le GIGN et tout là ..."(..) on aurait pu mourir si jamais ça avait explosé ""par inadvertance"" (oU3 tQvu lOl).
Lorsque un cameraman et un photographe viennent frapper à la porte sur le coup de 11h30 en commençant par "oui bonjour, un membre de l'ETA vient d'être arrêté et on voudrait savoir si on voit l'appart en question depuis le votre" c'est sur que ça doit faire bizarre (s'pas moi qui ai ouvert).

En même temps je me disais bien que le mec hier dans le tram avec son T shirt noir représentant un homme cagoulé et kalashnikov  à la main me semblait bizarre (surtout qu'il arrêtait pas de tripoter son petit sac à dos :) ).

Ironie à part, j'en ai totalement rien à faire qu'un mec de l'ETA ai vécu près de chez moi c'était juste pour rendre un hommage aux gens qui eux en fond toujours tout un truc (n'ayant rien d'autre d'intéressant à raconter).

A bientôt :)

Cleaner

Salut à toi


Mercredi dernier nous sommes allé voire Cleaner, le dernier film de Samuel L. Jackson. Pauline, attiré par la promo faites pour le film avec le Festival de Cannes, m'en parle rapidement et ma foi, Samuel L. Jackson a fait de bons films.

L'histoire rapidement c'est donc un Samuel L Jackson, qui est un"cleaner" : un mec qui vient nettoyer les scènes de crime, après que la police est mené son enquête. Un jour il reçoit, comme d'habitude, une demande pour nettoyer une maison. Il y va, il nettoie bien tout et rentre chez lui. Mais il apprend que la police n'ai jamais venu faire l'enquête ... On retrouve également dans le film Ed Harris (Rock, Apollo 13, Abyss) et Eva Mendes (mais si, une potiche qui joue notamment dans ce super téléfilm d'auteur : 2fast2furious)

Le film plonge alors dans le thrilleur/polar noir  jusqu'à parfois même aller dans le  film à complot.  Mais j'ai personnellement trouvé que le film  était un peu mou.  Samuel.L Jackson met 1h avant de se lancer vraiment dans l'enquête et pendant tout ce moment là il ne se passe quasiment rien (ça ne fait même pas avancer le personnage sur le plan émotionnel). Et quand ça se décante enfin, ça s'accélère mais j'ai vraiment été déçu par la fin de l'historie remplie, selon moi, de cliché et de déjà vu. Je vais pas spoiler, et on ne s'attend pas à cette chute ... mais c'est tellement ... déjà vu et limite typique des séries policières que ça déçoit.
D'autant plus que le genre à été transcandé par un certain David Fincher et son Se7en. Car même si ça n'est pas exactement le même genre, ce dernier a posé des bases inébranlables qu'il n'est pas facile de dépasser j'avoue ^^ .
De plus j'ai trouvé que Samuel L. Jackson n'était pas vraiment pas excellent dans son rôle. Plus sombre que d'habitude, j'avais souvent l'impression qu'il récitait son texte. Dommage ...

Cependant le film se rattrape au moins par son côté esthétique. Certains plans sont vraiment très beaux (les pièces de l'échiquier qui tombent dans un seau transparent sur un fond de carrelage à carreau noir et blanc (rappelant le plateau de l'échiquier). Les couleurs sont sympas, la mise en scène aussi, et ça vaut le coup d'œil.

Au final le film n'est pas un navet, mais plus un film sans réelles grandes saveurs. Mieux que The Eye tout de même vous pouvez aller le voire si la programmation actuelle ne vous plait pas plus que ça. Vous serez pas énormément déçu si vous ne vous attendez pas à un film exceptionnel. Si c'est pour passer votre temps, allez y ;)

A bientôt (avec la sortie d'Indiana Jones 4 mercredi prochain :-° )


© images www.allocine.fr

Justice Stress

Edit : le clip est supprimé d'un peu tout les sites web. J'ai réussi à l'obtenir et je me dépêche pour le mettre en ligne le plus vite possible

Edit 2 : bon apparemment, sans que je ne fasse rien, le clip est revenu sur Youtube. Je continue quand même à mettre le clip sur le site, au moins on ne risquera plus de le perdre. C'est en cours de conversion, ça sera prêt demain matin.

Edit 3 : je viens de voir que la vidéo n'était plus disponible sur youtube mais heureusement il y a findus et j'avais uplaodé le clip sur le blog ;) Cette fois il y ai, et il ne partira pas

Salut les gens :)


Justice vient de sortir son dernier clip, réalisé par Romain Gravas de kourtrajmé. A peine sortit il est déjà sujet de polémique :







Il faut avouer que c'est très déroutant et c'est le but. La réaction première peut être "ah quelle bande de cons ces jeunes de cités" mais il faut connaitre un peu le travail de kourtrajmé (ou pas) pour savoir que bien sur, ce clip dénonce justement les scènes de violence qu'on peut souvent voire aux infos notamment.

Cependant le message n'est pas très clair non plus puisque Justice est notamment réputé pour ne pas vouloir faire passer de messages particuliers aux travers de leurs clips/image (ils se défendent d'avoir mit une croix pour une quelconque association à la religion, juste  "parce que c'est un icône"). J'imagine que c'est la même chose dans ce clip,  ils ont simplement voulu un clip à l'image de leur musique puis le réalisateur à fait son travail en apportant sa touche personnelle.
Pas de message donc mais à chacun de faire sa propre interprétation du clip en sachant donc tout de même que d'après les antécédents du réalisateur ainsi que Kourtrajmé, on peut affirmer que le message n'est pas "ah quelle bande de cons ces jeunes de cités"

Seulement j'ai bien peur que les gens s'arrêtent à la première réaction et que cela n'entraine encore des amalgames dangereux en renforçant le clivage. Je ne dis pas que je serais le seul à comprendre, mais j'ai quand même bien peur que les médias s'en emparent et en disent n'importe quoi. De là à ce que les telespectateurs pensent ensuite que cela va inciter les jeunes à faire pareil, il n'y a qu'un pas (même débat que GTA 4, que France 2 décrit comme un danger public et se contredit bêtement dans le JT de 20h du mardi 29 Avril ).

J'aimerais avoir vos avis car je trouve que le sujet est quand même bien délicat.

A +

Bon anniversaire Pojupoju

On est complètement passé à côté des un an du blog :)


Le 20 Avril dernier, c'était donc l'anniversaire du blog, jour pour jour il y a un an nous postions notre premier article. Voilà depuis on a eu un design tout beau fait par Skaz et découpé par Freecircus, une interface pour poster de petits liens rapidement codé par Mehdi, une victoire aux Zero Award, un peu plus de 100 articles (contenant les liens postés dans le menu de droite), 124 commentaires (et 8500 indésirables ^^ ) 30 visiteurs uniques par jour en moyenne, 40 pages consultées par jour, etc, etc ...

J'espère que ça ira aussi bien cette année, voir même mieux et que Pauline postera plus d'articles cette année :-° (tiens d'ailleurs, le 28 Avril nous avons fêté nos 3 ans ensemble).

Sur ce, merci à tous et à bientôt ;)

Get a life

Bonsoir à tous :)

Une tout petite news pour vous annoncer la sortie du mod half life 2 : Get a life

Il s'agit donc d'une modification du jeu half life 2 pour en faire un autre jeu à part entière. Si j'en parle c'est aussi parce que c'est le projet de mon petit Cidounet ("Cide", qui ne traine plus sur le SdZ :( ) mais aussi de mon delphikounet (comprenez delphiki).


Un petit copié/collé des nouveautés de ce mod :

Get a Life offers:
- about 11 hours of playing time
- 25 different maps
- 61 characters
- 13 weapons
- 24 music tracks
- 76 dialogs, around ten documents to endorse the storyline
- a new gameplay (advanced damage system, bullet time...) new AI, HUD, effects and enemies. All this with English and French voice acting, provided with English, French, German, Czech, Spanish, Finnish and Swedish subtitles!



Pour le téléchargement je copie également la liste des miroirs :



Mirrors:
Info hash : 9e90f867a535cec6fa27a7894cbe8b1d
Main Mirror : [USA] www.hl2files.com/file/;89532
[GER] http://www.exp.de/download.php?id=14731
[FRA] http://www.vossey.com/telechargement/Fi … -i1453.htm
[CZE] http://hl2.vokr.info/mody/Getalife_final_setup_v1.exe
[USA] http://www.atomicgamer.com/file.php?id=68915
[USA] http://www.moddb.com/mods/6032/get-a-li … ersion-v10
[FRA] http://pastis.verygames.net/gal/Getalif … tup_v1.exe
[FRA] http://www.garryfr.com/GaL/Getalife_final_setup_v1.exe
[USA] http://www.kaisonic.net/getalife/getali … tup_v1.exe
[USA] http://files.filefront.com/Getalife+fin … einfo.html
[USA] http://files.filefront.com/Getalife+fin … einfo.html
[USA] http://www.atomicgamer.com/file.php?id=68915
[Bittorrent] http://www.mininova.org/get/1356585

Et puis surtout ne pas oublier le petit trailer (un peu vieux dixit Delphiki) :


Sur ce je vous souhaite à tous une bonne partie de plaisir avec ce petit mod bien sympa et je souhaite bonne chance à tout l'équipe de Get à life pour la suite ;)



Rec

Bonjour à tous


Alors que d'habitude j'écris les articles à propos d'un film quelques temps après, cette fois, je ne peux pas résister. Je sors de la salle, je viens de voir Rec, le dernier film de Paco Plaza (l'enfer des loups) et Jaume Balaguero (Darkness) et je vous le dis de suite, c'est une véritable tuerie :)

Je sais bien qu'à chaud comme ça, ça peut vous paraître peu objectif, mais ne vous inquiétez pas, il y a bien quelques défauts (pas bien méchants tout de même).

Rapidement le speech, c'est une jeune journaliste qui tourne une émission intitulée "pendant que vous dormez", ou des reportages sur des métiers de la nuit. Ici elle suit donc une équipe de pompiers dans sa caserne mais aussi pendant l'une de ses interventions, là où tout va commencer.

Bon soyons clairs, Rec est un putain de film de zombie. Il faut d'abord signaler que tout comme Cloverfield le film est tourné uniquement en camera subjective. On peut donc difficilement faire mieux niveau immersion. Mais rassurez vous, pour ceux qui n'avaient pas aimé, c'est bien plus stable et en plus de ça c'est justifié puisque la demoiselle est accompagnée bien évidemment d'un cameraman pro ! On voit donc beaucoup mieux ce qu'il se passe et autant vous dire qu'on en prend plein la gueule. Je peux le dire, j'ai jamais autant flippé de ma vie ! D'habitude j'arrive à me rappeler que ce n'est qu'un film, mais là, de part la camera et du fait que ça soit un reportage ... j'étais agrippé à mon siège. Les zombies ne nous lâchent pas, déboulent quand on ne s'y attend pas, et même quand on s'y attend on ne peut pas s'empêcher de sauter de terreur tellement la tension est élevée.
Enfin pour ceux qui en auraient trop marre à la fin du film, j'insiste, restez pour les 15 dernières minutes qui nous donnent droit à une scène d'anthologie (rappelant beaucoup des scènes de survival horror).
Les plans sont parfois remarquablement bien choisis (et ça se justifie comme je le disais puisque c'est un cameraman qui filme) et font penser, dans la mise en scène au plan séquence culte "Les fils de l'homme".


Cependant, le film a aussi quelques défauts, pas bien méchants. Premièrement, là où Cloverfield jouait la carte du "filmé à l'arrache" à fond, notamment en ne mettant aucune musique extradiégetique (que les acteurs ne peuvent pas entendre) et en ne laissant transparaître aucun traitement sonore (bien qu'il y en ai forcément) dans Rec j'ai parfois pu ressentir que le son avait été modifié. Alors pas de musique bien sur, mais des notes suspendues qui viennent d'on ne sait où et qui sont typiques des films d'horreurs.
Il faut noter que le cameraman n'est quand même pas très bavard ...
D'un point de vue scénario, on a le droit de se poser quelques questions mais, toujours pour ne pas spoiler, je n'irai pas plus loin.

Enfin, je conseillerais quand même le film à tout le monde parce que j'ai pris une méchante claque. Il ressemble par certain côté à Blair Witch, sauf qu'il choisit de tout montrer, ce qui en fait un film au final très différent. D'ailleurs les scènes de violences sont particulièrement gores.

Le trailer officiel :



Et la vidéo qui avait fait le buzz, la réaction du public à l'avant première :


Rec, je l'espère, marquera les esprits, car c'est un film qui vaut vraiment le coup d'oeil et qui amène le cinéma encore un peu plus loin. J'espère aussi cependant qu'il n'est pas l'annonceur d'une mode des films caméra épaule qui deviendraient vite très chiante. Malheureusement, on est en droit d'avoir quelques craintes à ce sujet.

Allez, je vous laisse sur un : allez vite voir Rec !!


© images www.allocine.fr

La pas tâte chaux deux de Dell fit qui !

Salut


Il y a déjà quelques temps, Delphiki me laissait un commentaire fourbe, méchant et mystérieux qui m'obligeait à faire un article dévoilant 6 choses inutiles sur moi.


C'est partit :

  • j'utilise généralement 3 feuilles de papier toilette
  • j'adore les flexi flizz et j'aime tout particulièrement manger le sucre qui reste au fond du paquet tel un camé en manque de coke, dévorant chaque petit grain en sachant pertinemment que ça va me démolir la langue et les papilles pendant 2 jours.
  • je ne vais sur Bashfr qu'une fois par semaine (le samedi souvent) histoire d'avoir plusieurs quotes à lire. Parfois en semaine, j'en ai très envie, mais je me retiens d'y aller ...
  • Au mois de Mars, j'ai perdu 2 écharpes en l'espace d'une semaine, 2 écharpes que je possédais depuis bientôt 3 ans.
  • Je rentre souvent chez ma mère le weekend et le vendredi après midi, au moment de préparer mon sac, j'ai l'habitude de compter chaque type de vêtement (t shirt long/court, sweat, caleçons, chaussettes ...) histoire de rationner ce que je ramènerais le dimanche soir en rentrant chez moi
  • Lorsque j'utilise mon PC portable, je glisse un coussin entre ce dernier et mes jambes car, sans ça, j'ai l'impression bizarre que le PC fait des chatouillis à mes parties intimes
Voilà maintenant vous savez 6 choses complètement inutiles sur moi et je vais refiler ça à 6 personnes qui seront Fabien, Pataprout, Mehdi, Thunderseb, Skacky et enfin Léon.

A bientôt

Soyez sympas, rembobinez

Hey :)

Jeudi ( 3 Avril) nous sommes allés voir le dernier film de Michel Gondry, artiste ô combien talentueux, touche à tout et souvent avant-gardiste à qui je devrais réserver un article si je voulais en parler ne serait-ce qu'un minimum.

Le film m'avait donné envie non seulement car c'était du Gondry mais il faut dire que pour ceux qui aiment un minimum le cinéma, la bande annonce et le spitch donne forcément envie. Le résumé justement, sans entrer dans les détails, ce sont deux jeunes garçons responsables d'un vidéo club (louant encore des VHS) qui doivent, à cause d'un terrible accident, refaire tout les films qu'ils louaient, généralement en une nuit seulement (pendant que le magasin est fermé).


Et c'est là que se trouve tout l'intérêt du film, toutes les scènes cultes qu'ils vont devoir retourner avec les moyens du bords. Cela donne des scènes hilarantes avec un Jack Black toujours aussi dérangé, un Dany Glover en vieux papy (certainement une référence à sa génération de film (l'arme fatale, etc ...)). Mos Def et Melonie Diaz que je ne connaissais pas s'intègrent très bien au film. De Ghostbusters à 2001 l'odyssée de l'espace, en passant par Men in Black ou Rush Hour, le film se réapproprie une cinquantaine de passages cultissimes.


Le film en lui même peut être vu comme hautement réflexible. D'une part au cinéma mais également à Michel Gondry et plus particulièrement à sa façon de travailler. Car il est notamment connu pour préférer trouver des solutions techniques plutôt artisanales, finalement très proche des moyens utilisés par les héros du film pour faire leurs remakes.

De manière générale on a d'ailleurs souvent l'impression de voir un petit film fait entre potes même si ça reste bien sur très professionnel. Gondry y mêle tout ce qu'il aime : musique (il a composé un morceau de la BO), un côté "clip" parfois, le cinéma bien sur, un certain hommage au Jazz et une façon très humaine d'aborder les choses. On est proche des gens et on suit avec beaucoup d'intérêt leurs péripéties.



En ressort un film très sympa, à voir si on aime le cinéma en général (vous attendez pas à voir des références au cinéma d'auteur Suédois (quoi que :-° ) ), avec une belle morale, des guest stars  et de belles surprises.  Je vous conseille d'aller le voir vous ne devriez pas regretter ce joli conte de Michel Gondry


© images www.allocine.fr


Pojupoju aime aussi cuisiner!

Bonjour à tous,

Julien vous avez dit dans un précédent article que je préparais quelque chose dans mon coin.

Je préparais en fait, un blog de cuisine parce que je trouvais que metre mes recettes sur pojupoju ça allait faire un peu trop de thème sur le même blog.

Donc voilà le lien du nouveau petit de la famille ^^

Au passage, si ça branche quelqu'un de s'amuser à me faire un design mieux pour le blog, je suis preneuse (un truc dans le même genre que pojupoju)

Sur ce je vous laisse et vous souhaite une bonne visite.

Et bon appétit!!

Comme

Bonsoir à tous :)


Souvenez vous, il y a peu, je faisais appel à vous pour des figurants dans mon court métrage. Nous avons finit le tournage Mardi 18 Mars et j'ai de suite enchainé avec le tournage d'un de mes camarades de classe. Bref, c'est en parti pour cela que je n'ai pas vraiment eu le temps de m'occuper du blog ces derniers temps (surtout qu'il y a beaucoup de travail en amont).




Pour les curieux, Jardin, m'a encore une fois gracieusement et gentiment,  fait un site pour ce court métrage où vous pouvez pour le moment trouver les photos de tournages et à partir du 20/21 Avril toutes les informations autour du film.


http://comme.lefilm.free.fr

J'en profite pour remercier encore une fois toute l'équipe ;)

Au revoir


The Eye

Lundi 31 Mars j'ai pu assister à l'avant première de The Eye où se trouvait également les deux réalisateurs : Xavier Palud et David Moreau


Avant de les rencontrer nous avons donc pu voir leur deuxième film The Eye, une production hollywoodienne avec notamment Jessica Alba. Leur premier film "Ils" ayant démontré qu'avec un petit budget français on pouvait, sans révolutionner le genre, faire beaucoup plus peur qu'avec un budget de 20 millions de $ (budget de The Eye).

Produit donc par Tom Cruise et Paula Wagner The Eye est le remake d'un film d'horreur asiatique issu d'une trilogie ayant marquée les critiques il y a seulement quelques années (le dernier étant sorti en 2005 il me semble). Intéressé par le potentiel des deux français le film leur est proposé et ils acceptent sans vraiment connaitre toute les contraintes que cela va imposer ...

The Eye est au final un film sans beaucoup de saveur. Il n'est pas mauvais mais il n'a rien de remarquable. Très loin de l'originalité de Ils il fait dans le film hollywoodien de base. Il reste quand même plus intéressant que la moyenne puisqu'on remarque bien que pas mal de clichés ont été évités. On retrouve cependant une Jessica Alba nue dans la douche, une scène qui ne sert strictement à rien à part faire venir le spectateur mâle ...
D'un point de vue photographie le film est très soigné et joue beaucoup sur la camera subjective. Ce n'est pas Cloverfield ou Rec parce que les plans sont propres mais le "flou artistique" est relativement intéressant. On voit à travers les yeux de Jessica Alba (aveugle puis receveuse d'un don de cornés) qui a parfois du mal à voir distinctement. La colorimétrie est sympa et les plans sont classiques.

Au final, c'est en discutant avec les réalisateurs que l'on comprend mieux le film (pas d'un point de vue scénario hein ^^ , il n'a rien de compliqué). Excité par l'idée de travailler à Hollywood ils ont foncés sur le projet. Après avoir rencontré la Director's Guild et notamment Steven Spielberg afin d'obtenir le droit de réaliser le film à deux ils ont découvert le système américain. Comme ils le disaient si bien "là bas, on ne fait pas un film avec son coeur". Ce qui compte c'est l'argent. On imagine le film en therme de produit de consommation et uniquement en cela.
De plus, la production est beaucoup plus présente à tous les niveaux du film, qu'en France. Là où nous ne faisons qu'aider un film, aux  Etats Unis c'est ceux qui financent qui réalisent. Les "réalisateurs" ne sont là que pour produire les plans sur pellicule. Même s'ils n'ont eu qu'un seul plan imposé (le plan séquence dans un couloir) ils n'ont pas pu faire tout ce qu'ils voulaient et le tournage d'un film hollywoodien est un combat de tout les jours entre ce qu'on veut absolument faire et ce que la production impose.

Mais ils ne regrettent rien, c'était une belle aventure et même si leur prochain film sera une production européenne, ils envisagent de retourner un jour aux Etats Unis. Le film n'est pas, de toute façon, une daube, mais il ne s'inscrira pas comme un film ayant marqué son temps.


Je vous le conseil pas forcément, ça ressemble au remake de The Ring (pas le 2 qui lui est une véritable bouse), si vous aimez les thrilleurs ça peut vous plaire et si vous n'avez rien d'autre à faire ça peut passer le temps :)

A très bientôt ;)


© images www.allocine.fr

The Editors

Hey !! (oui j'en ai marre de commencer tout mes articles par bonjour ou salut :) )


Un article pour vous présenter un groupe que je viens de découvrir et que j'apprécie beaucoup. The Editors.

Dans le style new new wave (ou new wave of the new wave), remis au gout du jour par Bloc Party ou Interpol pour ne citer qu'eux, le groupe The Editors livre ses mélodies mélancoliques comme dans l'urgence, alors que la batterie très hachée donne des rythmiques rapides, rappelant parfois le post punk. Les guitares font d'ailleurs parfois penser à The Cure. Quant à la voix de Tom Smith, très sombre, elle rappelle beaucoup celle de Paul Banks (Interpol) voir carrément celle de Ian Curtiss qu'on jurerait d'entendre à plusieurs reprises. La basse, elle, se retrouve parfois seule pour poser une ambiance lourde et rock à la fois donnant au tout un son bien particulier.



Bref si vous aimez Interpol, les débuts de Bloc Party, ou même The Cure vous devriez adorer ce groupe qui a déjà sortit deux albums (en 2005 et 2007) et sera :
  • le 5 Avril à Clermont-Ferrand
  • le 6 Avril à Villeurbanne
  • le 7 Avril au Bataclan à Paris
Le myspace, évidemment et le site officiel très réussi.


© images http://www.editorsofficial.com

Page 2 sur 6